Films déjà vu !

Voici la liste de toutes les projections qui ont déjà été projeté dans le cadre du ciné-club :

L'homme qui voulait vivre sa vie

Film de Eric Lartigau

Paul Exben a tout pour être heureux : une belle situation professionnelle, une femme et deux enfants magnifiques. Sauf que cette vie n’est pas celle dont il rêvait. Un coup de folie va faire basculer son existence, l’amenant à endosser une nouvelle identité qui va lui permettre de vivre sa vie.

Test

Beijing Bicycle

Réalisateur : Wang Xiaoshuai, 2001

A Pékin, de nos jours. Guei (Cui Lin), un adolescent de seize ans originaire de la campagne, reverse à son entreprise une partie de son salaire de coursier, afin d’acheter un magnifique VTT couleur argent avec lequel il travaille. Au cours d’une de ses courses, il se fait voler son vélo et part à sa recherche. Mais Jian (Li Bin), le nouveau propriétaire qui l’a acheté aux puces ne l’entend pas de cette oreille. Il va falloir apprendre à partager.

Beijing Bicycle, film du réalisateur chinois Wang Xiaoshuai, a obtenu l’Ours d’argent – Grand Prix du Jury – à la 51e Berlinale.

Beijing Bicycle

Etre et Avoir

Réalisé par Nicolas Philibert

Ce documentaire porte sur la classe unique d’une école communale, à Saint-Etienne sur Usson, en Auvergne. Le réalisateur Nicolas Philibert a ainsi filmé une de ces classes qui regroupent, autour du même maître ou d’une institutrice tous les enfants d’un même village, de la maternelle au CM2.

Etre et avoir

An African Election

Réalisé par Jarreth Merz, documentaire 2010

Les élections présidentielles au Ghana, Afrique de l’Ouest 2008, servent de toile de fond pour ce long métrage documentaire qui ressemble derrière les scènes à la, machine politique complexe de tiers démocratie mondiale du mal à se légitimer à ses premiers mondiaux contemporains. L’enjeu de cette course sont les destins de deux partis politiques qui vont faire presque ne importe quoi pour gagner. Jarreth Merz suit les acteurs clés pour près de trois mois pour fournir le point de vue d’un initié sans précédent des forces politiques, économiques et sociaux au travail au Ghana. Il construit suspense en prenant le spectateur sur les routes de dos de la nation pour capturer chaque tournure inattendue et tourner dans un concours qui est toujours passionnant et jamais prévisible. Tout au long du film, Merz représente la fierté et l’humanité des plus grands que la vie des politiciens, des membres d’un parti et les citoyens qui se battent pour l’âme de leur pays.

An African Election

Le Havre

Réalisé par Aki Kaurismäki 2011

Marcel Marx, ex-écrivain et bohème renommé, s’est exilé volontairement dans la ville portuaire du Havre où son métier honorable mais non rémunérateur de cireur de chaussures lui donne le sentiment d’être plus proche du peuple en le servant. Il a fait le deuil de son ambition littéraire et mène une vie satisfaisante dans le triangle constitué par le bistrot du coin, son travail et sa femme Arletty, quand le destin met brusquement sur son chemin un enfant immigré originaire d’Afrique noire. Quand au même moment, Arletty tombe gravement malade et doit s’aliter, Marcel doit à nouveau combattre le mur froid de l’indifférence humaine avec pour seules armes, son optimisme inné et la solidarité têtue des habitants de son quartier. Il affronte la mécanique aveugle d’un Etat de droit occidental, représenté par l’étau de la police qui se resserre de plus en plus sur le jeune garçon réfugié. Il est temps pour Marcel de cirer ses chaussures et de montrer les dents.

Le Havre

Australia

Réalisé par Baz Luhrmann 2008

Fin des années 30. Lady Sarah Ashley, une aristocrate anglaise hautaine et renfermée, arrive au coeur des paysages sauvages du Nord de l’Australie pour y rejoindre son mari qu’elle soupçonne d’adultère, et qui tente – sans succès – de vendre l’immense domaine qu’ils possèdent sur place : Faraway Downs. Elle ne tarde pas à découvrir que l’exploitation est au bord de la ruine et menacée par son propre contremaître, Neil Fletcher, un homme sans scrupules de mèche avec un puissant éleveur, prêt à tout pour précipiter la chute du domaine et s’en emparer. Pour sauver Faraway Downs, Sarah n’a pas d’autre choix que de s’allier à un « cow-boy » local un peu rustre connu sous le seul nom de « Drover », et de parcourir avec lui des milliers de kilomètres à travers les terres aussi magnifiques qu’inhospitalières du pays afin de mener jusqu’à Darwin 1500 têtes de bétail. Peu à peu transformée par la puissance et la beauté des paysages, touchée par la rencontre d’un jeune aborigène orphelin, Sarah découvre des sentiments qu’elle n’avait jamais éprouvés jusqu’alors. Au terme de leur périple, la seconde guerre mondiale a rattrapé l’Australie, et la ville de Darwin doit désormais faire face aux bombardements japonais. Pour la première fois de sa vie, Sarah sait pour qui et pour quoi se battre, et est prête à tout pour sauver ce qui compte désormais pour elle.

Australia

Le dernier trappeur

Réalisé par Nicolas Vanier 2003

Au coeur des Montagnes Rocheuses, Norman vit avec Nebraska, une indienne Nahanni, et ses chiens de traîneaux. Déconnectés des besoins créés par la société moderne, ils se nourrissent des produits de la chasse et de la pêche. Norman fabrique ses raquettes, son traîneau, son canoë avec le bois et l’écorce prélevés en forêt. Une fois par an, Norman effectue un voyage jusqu’en ville pour vendre ses peaux et acheter le peu dont il a besoin : farine, allumettes, bougies, piles pour son transistor…

Le dernier trappeur

La ballade de Narayama

Réalisé par Shohei Imamura 1983

Orin, une vieille femme des montagnes du Shinshu, atteint l’âge fatidique de soixante-dix ans. Comme le veut la coutume, elle doit se rendre sur le sommet de Narayama pour être emportée par la mort. La sagesse de la vieille femme aura d’ici-là l’occasion de se manifester.

La ballade de Narayama

Vol spécial

Réalisé par Fernand Melgar  documentaire, 2011

Chaque année en Suisse, des milliers d’hommes et de femmes sont emprisonnés sans procès ni condamnation. Pour la seule raison qu’ils résident illégalement sur le territoire, ils peuvent être privés de liberté pendant 18 mois dans l’attente de leur expulsion. Après La Forteresse – Léopard d’Or au festival de Locarno – qui traitait des conditions d’accueil des requérants d’asile en Suisse, Fernand Melgar porte son regard vers l’autre bout de la chaîne, vers la fin du parcours migratoire. Le cinéaste s’est immergé pendant 9 mois dans le Centre de détention administrative de Frambois à Genève, l’un des 28 centres d’expulsion pour sans papiers en Suisse. Pêle-mêle, on trouve à Frambois des requérants d’asile déboutés ou des clandestins. Certains sont établis en Suisse depuis des années, ont fondé une famille et travaillent. Ils cotisent aux assurances sociales et envoient leurs enfants à l’école. Jusqu’au jour où les services d’immigration cantonaux décident arbitrairement de les jeter en prison pour garantir leur départ. Le problème, c’est qu’aucun détenu n’est disposé à quitter la Suisse volontairement. Commence alors un long acharnement administratif pour les forcer à partir. Dans ce huis clos carcéral, le face-à-face entre le personnel et les détenus prend au fil des mois une dimension d’une intensité parfois insoutenable. D’un côté une petite équipe soudée et motivée, pétrie de valeurs humanistes, de l’autre des hommes en bout de course, vaincus, épuisés par la peur et le stress. Se nouent alors des rapports d’amitié et de haine, de respect et de révolte, de gratitude et de rancœur. Jusqu’à l’annonce de l’expulsion, souvent vécue par les détenus comme une trahison, comme un ultime coup de poignard. Cette relation «à la vie à la mort», comme le prouve hélas l’épisode le plus dramatique du film, s’achève la plupart du temps dans la détresse et l’humiliation. Broyés par la loi et son implacable engrenage administratif, ceux qui refusent de partir volontairement seront menottés, ligotés, casqués, pourvus de couches-culottes et installés de force dans un avion. Dans cette situation extrême le désespoir a un nom : Vol Spécial.

Vol spécial

Le voleur de biciclette

Réalisé par Vittorio De Sica, 1948

Chômeur depuis deux ans, Antonio trouve un emploi de colleur d’affiches, mais il se fait voler sa bicyclette, outil indispensable dans le cadre de son nouveau métier.

Le voleur de bicyclette

The Island

Réalisé par Michael Bay, 2005

D’ici quelques décennies… Lincoln Six-Echo et sa camarade Jordan Two-Delta font partie des centaines de Produits d’une immense colonie souterraine où la vie est étroitement surveillée et régie par des codes très stricts. Le seul espoir d’échapper à cet univers stérile est d’être sélectionné pour un transfert sur « l’Île ». A en croire les dirigeants de la colonie, l’Île serait le dernier territoire à avoir échappé à la catastrophe écologique qui ravagea notre planète quelques années auparavant et en rendit l’atmosphère à jamais irrespirable… Lincoln, comme la totalité de ses congénères, a longtemps cru à ce paradis. Mais depuis quelque temps, des cauchemars récurrents troublent ses nuits, et le jeune homme commence à s’interroger sur le sens de sa vie et les restrictions faites à sa liberté. Poussé par une curiosité tenace, Lincoln découvre bientôt l’atroce vérité…

The Island

Rapt

Réalisé par Lucas Belvaux, 2009

Homme d’industrie et de pouvoir, Stanislas Graff est enlevé un matin comme les autres devant son immeuble par un commando de truands. Commence alors un calvaire qui durera plusieurs semaines. Amputé, humilié, nié dans son humanité, il résiste en ne laissant aucune prise à ses ravisseurs. Il accepte tout sans révolte, sans cri, sans plainte, c’est par la dignité qu’il répond à la barbarie. Coupé du monde, ne recevant que des bribes d’informations par ses geôliers, Graff ne comprend pas que personne ne veuille payer la somme qui le délivrerait. Au-dehors, son monde se fissure au fur et à mesure de la révélation de sa personnalité. Tout ce qu’il avait réussi à garder d’intimité, son jardin secret, est révélé à sa famille par l’enquête de police ou celle de la presse. Chacun découvre un homme qui est loin de ressembler à celui qu’il imaginait. Quand il retrouvera la liberté, ce sera pour s’apercevoir qu’il a tout perdu, l’amour des siens, l’estime de ses collègues, son pouvoir, la confiance en ses proches. Sa libération se révélera plus difficile à vivre que sa captivité.

Rapt

Le diable s'habille en Prada

Réalisé par David Frankel, 2006

Fraîchement diplômée, Andrea débarque à New York et décroche le job de rêve. Mais en tant qu’assistante de la tyrannique rédactrice en chef d’un prestigieux magazine de mode, elle va vite découvrir ce que le mot « enfer » veut dire…

Le diable s'habille en Prada

Le discours d'un roi

Réalisé par Tom Hooper, 2010

D’après l’histoire vraie et méconnue du père de l’actuelle Reine Elisabeth, qui va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI (Colin Firth), suite à l’abdication de son frère Edouard VIII (Guy Pearce). D’apparence fragile, incapable de s’exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI tentera de surmonter son handicap grâce au soutien indéfectible de sa femme (Helena Bonham Carter) et d’affronter ses peurs avec l’aide d’un thérapeute du langage (Geoffrey Rush) aux méthodes peu conventionnelles. Il devra vaincre son bégaiement pour assumer pleinement son rôle, et faire de son empire le premier rempart contre l’Allemagne nazie.

Le discours d'un roi

Miracle en Alaska

Réalisé par Ken Kwapis, 2012

Octobre 1988. Pour sauver trois baleines grises de Californie, piégées dans les glaces du Cercle arctique, un journaliste recrute son ancienne petite amie, une volontaire de Greenpeace.

Miracle en Alaska

Hiver nomade

Réalisé par Manuel von Stürler, 2012

Carole et Pascal partent pour leur transhumance hivernale avec trois ânes, quatre chiens et huit cents moutons. Pour la nuit, une bâche et des peaux de bête comme seul abri. Une odyssée hivernale au coeur des montagnes, de la nature et du monde rural.

Hiver nomade

Dialogue avec mon jardinier

Réalisé par J. Becker, 2007

Ayant acquis une honnête réputation de peintre parisien, un quinquagénaire fait retour aux sources et revient dans le centre de la France profonde prendre possession de la maison de sa jeunesse. Autour de la bâtisse s’étend un assez grand terrain qu’il n’aura ni le goût, ni le talent d’entretenir. Aussi fait-il appel à candidature, par voie d’annonce locale. Le premier candidat (qui sera le bon) est un ancien complice de la communale, perdu de vue et ainsi miraculeusement retrouvé. Il sera le jardinier. Le côtoyant au long des jours, le peintre découvre par touches impressionnistes un homme qui d’abord l’intrigue puis l’émerveille par la franchise et la simplicité de son regard sur le monde…

Dialogue avec mon jardinier

Virgin Tales

Réalisé par Mirjam von Arx, documentaire 2011

Les chrétiens évangélistes proclament la deuxième révolution sexuelle: la chasteté comme riposte à la mentalité et aux pratiques de la culture moderne. Ainsi aujourd’hui, aux Etats-Unis, une jeune fille sur huit fait le vœu de se marier vierge. Les sept enfants de la famille Wilson, fondateurs des «bals des vierges» (Purity Ball), vont encore plus loin: ils s’interdisent même d’embrasser avant de passer devant l’autel! Deux années durant, la cinéaste a suivi les enfants Wilson; le documentaire montre comment la droite religieuse prépare une jeune génération à réaliser une utopie évangéliste.

Virgin Tales

Empire of Dust

Réalisé par Bram Van Paesschen, documentaire 2011

Une enquête aux tonalités parfois hilarants sur la relation solide comme un roc entre Chinois et Congolais durant la restauration d’une route au Congo RDC. Lao Yang est chinois. Eddy est congolais et parle couramment le mandarin. Tous deux travaillent pour une compagnie chinoise chargée de construire une route entre Kolwezi et Lubumbashi, capitale de la province du Katanga. A travers les vicissitudes du chantier, Bram Van Paesschen capte avec une malice virtuose la comédie parfois cruelle des relations entre nouveaux conquérants et anciens colonisés.

Empire Of Dust

Trois couleurs - Bleu

Réalisé par Krzysztof Kieslowski, 1993

Après la mort de son mari Patrice, un grand compositeur, et de leur fille Anna dans un accident de voiture, Julie commence une nouvelle vie, anonyme et indépendante. Olivier, l’assistant de Patrice, amoureux d’elle, tente de la sortir de son isolement en terminant le Concerto pour l’Europe, oeuvre laissée inachevée par le compositeur.

Trois couleurs - Bleu